Image

VOEUX DU BRC

Les membres du Bourges Radio Club vous souhaitent une bonne année 2018.

Publicités

Les radioamateurs peuvent-ils contacter Saint-Martin suite à Irma ?

C’est une question que nous avons reçu ce matin, à savoir est-il possible pour les radioamateurs de contacter l’ile de Saint Martin (SXM) et Saint Barth (SBH) et du black-out radio, téléphone fixe et mobile, internet qui perdure depuis le passage de l’ouragan Irma.

 

distance guadeloupe saint barthelemy

 

Tout d’abord depuis la métropole

Il est possible de contacter régulièrement les iles des Caraïbes pour les radioamateurs depuis la France et d’établir un contact de plus de 6500 kms sans relais ni satellite.

Pour cela il faut d’une part que les conditions de propagations soient favorables et choisir la meilleur bande de fréquences à utiliser en fonction de l’heure de la journée.

Le principe à retenir est que généralement il faut qu’il le soleil soit levé à la fois en France et à la fois dans la Caraïbes.

Les bandes de fréquences et heures recommandées :

14Mhz (20m) de 10/12h à 00h/02h
28Mhz (10m) de 10/12h à 20h/22h

En cette période de l’année les QSO (contacts) sont encore particulièrement sporadiques et les ouvertures ne durent généralement pas longtemps.

A noter qu’outre les dégâts colossaux sur Saint Martin (SXM) et Saint Barth (SBH) et qui ont détruit quasiment toutes les installations de communications, le passage d’un ouragan ou d’une tempête à également pour effet de balayer avec elle la propagation qui reste extrêmement faible sur les zones touchées pendant et après l’ouragan.

Les conditions actuelles semblent difficilement réunies pour permettre un contact depuis la métropole à cette heure.

Depuis la Guadeloupe et la Martinique

Localement, depuis les iles de la Guadeloupe et de la Martinique, d’autres fréquences peuvent être utilisées et permettre des contacts à plus courtes distances, et sans conditions de propagations.

Le vent, la pluie, les débris, le manque de courant sont les principaux obstacles pour rétablir les communications par voie hertzienne en ligne directe.

Il y a environ 200km de distance à vol d’oiseau entre Saint Barthélemy et la pointe nord de la Basse-Terre (Deshaies, Sainte-Rose) ou Anse-Bertand depuis la Grande-Terre, les points les plus courts pour établir une liaison, ou depuis un point haut sur l’ile.

distance guadeloupe saint barthelemy

Il y a 230kms entre la Guadeloupe et le pic Paradis à Saint-Martin (partie française) :

point haut saint martin sxm irma

La Martinique se situe quant à elle a environ 400kms des iles du Nord SXM et SBH.

Sur ces courtes distances il est possible pour les radioamateurs d’établir des liaison radios (voix, data et vidéo) sur des distances de moins de 500kms.

ici les conditions de propagations si elles peuvent être utiles, ne sont pas indispensable pour réussir des liaisons radio sur ces distances et de jour comme de nuit à n’importe quelle heure selon la fréquence.

Pour cela il faut bien sur que les équipements soient en état de marche suite à un ouragan (inondations, décharges statiques, pylônes et antennes arrachées) et de trouver une source d’énergie et de courant pour les faire fonctionner.

Les bandes recommandées en local :

7Mhz (mode LSB), 14Mhz, 21Mhz et 28Mhz (mode USB) avec antenne long fil coté sinistré
144Mhz FM / Relais
144/430Mhz DMR avec link data et hotpost

Les fréquences radioamateurs d’urgences :

TG20820 FR : Urgence DMR radioamateur
TG 9911 – DMR Brandmeister EMCOM US / TG9912 en Europe

HWN :
7.268 MHz
14.265 and 14.325MHz

Porto Rico : 3.803, 3.808, 7.188 MHz

Cuba : 7.110 MHz et 7.120 MHz (secondaire)
Provincial Net : 7.045, 7.080 MHz, 3.740 MHz et 3.720 MHz (secondaire)

République dominicaine : 3.873 MHz, 3.815 MHz (secondaire), 7.182 MHz, 7.255 MHz (secondaire); 14,330 MHz, 21,360 MHz, 28,330 MHz.

Caribbean Emergency and Weather Net (CEWN) : 3.815 MHz et 7.162 MHz

Autres fréquences utiles en Caraïbes :

14.122Mhz NET francophone

 

Source: Passion radio

Irma: extrême violence des vents

L’ouragan IRMA continue de se renforcer. Il se dirige actuellement vers le nord des Petites Antilles qu’il balaiera cette nuit. IRMA poursuivra sa lente progression vers Cuba  route pour remonter ensuite vers la Floride.
Le site Emergency and Disaster Information Service indiquait à 12 h 42 PM (GMT) qu’il se déplaçait à une vitesse de 22 km/h avec des vents de 278 km/h et des rafales  à 343 km/h.
De son côté, The Hurricane Watch Net (HWN) envisage d’activer son réseau à partir de 18 h 00 (GMT) sur 14.325 MHz  aussi longtemps que la propagation le permettra. La fréquence de 7.268 MHz sera ensuite utilisée. Il est également possible que les deux fréquences soient utilisées simultanément.
Le coordinateur d’urgence de la Région 2 d’IARU, Cesar Pio Santos, HR2P, a compilé une liste de fréquences d’urgence, sujet à changement, à utiliser dans les Caraïbes en prévision de l’ouragan Irma.
Porto Rico: 3.803, 3.808, 7.188 MHz. Les radio amateurs à Porto Rico coopéreront également avec le HWN sur 7.268 et 14.325 MHz.
Cuba: heures de jour: 7.110 MHz (primaire) et 7.120 MHz (secondaire); Provincial Net – 7.045, 7.080 MHz, et sur d’autres fréquences inférieures si nécessaire. Heures de nuit: 3.740 MHz (primaire) et 3.720 MHz (secondaire) et sur d’autres fréquences inférieures si nécessaire.
République dominicaine: 3.873 MHz (primaire), 3.815 MHz (secondaire), 7.182 MHz (primaire), 7.255 MHz (secondaire); 14,330 MHz (primaire), 21,360 MHz (primaire), 28,330 MHz (primaire).
Caribbean Emergency and Weather Net (CEWN): 3.815 MHz et 7.162 MHz (si nécessaire)
Le Réseau de radio d’urgence de l’équipe de l’Armée du Salut ( SATERN ) n’a pas encore annoncé de plans d’activation, mais SATERN encourage ses opérateurs à commencer à surveiller le HWN. Le mercredi 6 septembre, le réseau international SATERN SSB passera à un statut Delta II (surveillance prolongée) de 14h00 à 23h00 UTC. SATERN National Liaison Bill Feist, WB8BZH, a déclaré que le calendrier pourrait durer jusqu’à la fin de la semaine. Les stations sur le net chercheront des informations sur le trafic d’urgence, de priorité ou de santé et d’aide sociale; la situation et les dommages causés par les ouragans et les perturbations de la communication. SATERN n’acceptera pas les enquêtes sur la santé et le bien-être.
L’Agence fédérale de gestion des urgences (FEMA) a annoncé que plusieurs Régions FEMA activeraient les fréquences d’interopérabilité de la bande de 5 MHz / 60 mètres à l’appui d’une possible réponse à l’ouragan Irma le 5 septembre.
Région 1 – KF1EMA
Région 2 – KF2EMA (comprend Porto Rico et les îles Vierges américaines)
Région 3 – KF3EMA
Région 4 – KF4EMA
Région 6 – KF6EMA
Maynard MERS – NF1EMA
Thomasville MERS – NF4EMA
Denton MERS – NF6EMA
Les fréquences de 5330,5 kHz, 5346,5 kHz, 5357,0 kHz, 5371,5 kHz et 5403,5 kHz, peuvent être utilisées dans le cadre de l’événement. Le point de contact FEMA est Dave Adsit , KG4BIR, FEMA Spectrum Manager.

Suivi des Chauves-souris en 150Mhz

Appel aux amateurs de radio-télémétrie et chercheurs
sur les chauves-souris pour le projet « Fern-Funk-
Telemetrie 2017″

A partir du 13.08.2017, 20 chauves-souris seront équippées d’émetteurs (12
Nyctalus leisleri und 8 Pipistrellus nathusii) en Allemagne de l’Ouest (Brandenburg und Sachsen-Anhalt). Le but de ce projet est de caractériser les directions des migrations des deux espèces étudiées. Le projet appelle au soutien des amateurs de radio-télémétrie en Europe centrale, du sud-ouest et du sud ainsi qu’en Afrique du Nord. Les participants doivent etre équipés d’antennes pouvant recevoir les fréquences d’émetteurs dans la bande de 150 MHz.
Le coordinateur du projet, amateur de radio-télémétrie sur les chauve-souris, Hans-Joachim Vogl: DG1HVL. Vous pouvez lui poser vos questions techniques sur le projet à l’adresse e-mail suivante: hansvogl@t-online.de.

Si vous localisez et enregistrez des signaux radio, nous vous prions d’informer rapidement DG1HVL.
Vous pouvez retrouver les informations sur les fréquences d’émetteur posés à
l’adresse suivante:

http://fledermauszug-deutschland.de/index.php/ergebnisse/datenbank/

Bon courage pour vos recherches!
L’équipe du projet: BERND OHLENDORF, KATHLEEN KUHRING, JÖRN HORN, PETER BUSSE
et HANS-JOACHIM VOGL

Noctule de Leisler Nyctalus leisleri

Secteur entre les lignes rouges – couloir de migration principal
Secteur entre lignes bleues pointillées – couloir de migration possible et principal
Point rouges: lieu de pose d’émetteur

Pipistrelle de Nathusius Pipistrellus nathusii

Secteur entre les lignes rouges – couloir de migration principal de l’Ouest au Sud-
Ouest
Secteur entre les lignes mauves – couloir de migration principal vers le Sud-Ouest
Secteur entre les lignes bleues pointillées – couloir de migration possible et
principal
Points rouges: lieu de pose d’émetteur

National Park , »Lower oder valley’, schwedt/oder (Brandenburg)

Noctule de Leisler Nyctalus leisleri
150.156 MHz (17 Oder 1)
150.006 MHz (17 Oder 2)
150.081 MHz (17 Oder 3)
150.098 MHz (17 Oder 4)

Pipistrelle de Nathusius Pipistrellus nathusii
150.081 MHz (17 Oder 5)
150.136 MHz (17 Oder 6)
150.156 MHz (17 OderT)
150.200 MHz (17 Oder 8)

Biosphere Reserve  » Middle Elbe » Havelberg (saxony anhalt)
Pipistrellus nathusii
150.036 MHz (17 Elbe 1)
150.062 MHz (17 Etbe 2)
150.1 12 MHz (17 Elbe 3)
150.172 MHz (17 Etbe 4)

Protected Landscapes  « Saale & Dröbelscher Busch », Bernburg (saxony Anhalt)
Noctule de Leisler Nyctalus leisleri
150.022 MHz (17 Saale 1)
150.044 MHz (17 Saale 2)
1 50. 1 29 MH2 ( 1 7 Saale 3)
150.199 MHz (17 Saale 4)

Biosphere Reserve  » Carst Landscape southern HarzMnts », Wattelrode (saxony Anhalt)
Noctule de Leisler Nyctalus leisleri
150.048 MHz (17 Harz 1)
150.125MH2 (17 Harz2)
150.185 MHz (17 Harz3)
150.212MH2 (17 Harz4)

Good luck pinging our bats!
Your Bat Team: Bernd Ohlendorf, Kathleen
Kuhring, Jôrn Horn, Peter Busse und Hans-
Joachim Vogl

Nota: 

Nous attendons le retour d’information des allemands pour les délais d’écoute. En fonction de nos connaissances des bêtes, nous pensons que c’est à partir de maintenant et sur la semaine que vous avez des possibilités de repérer un signal. Nous avons la chance d’être dans le cône de migration de la noctule de Leisler et leurs émetteurs peuvent porter jusqu’à 4 km.

N’hésitez pas à vous faire de la pub dans le journal local, en général ils aiment bien les histoires de chauve-souris !

Les questions du relais VHF du « Centre France »

à la demande d’OM’s intéressés par le sujet, voici quelques réponses aux questions abordée

1 – A qui appartient le relais de bourges dit « Centre France »?

Le relais est en réalité composé de plusieurs parties ayant chacune son propriétaire….

  • Le relais acquis par souscription de 24 généreux donateurs appartient au BRC ainsi que le pylône, les locaux et les trois câbles professionnels, ensemble racheté à le Sté « Groupe 1981 » repreneur de « ex Vibration (radio libre), la baie 19’’, le groupement de 4 dipôles VHF ainsi que l’installation électrique et une foule de fournitures diverses fournis par les OM’s de la commission Technique.
  • le duplexeur (cavités) appartient à Julien F4FAU qui le met à disposition.
  • D’autres fonctions tels que la télécommande et tout l’interfaçage représentant un investissement important (en temps et en Euros) sont également mis à disposition par leurs concepteurs.

2 – Par qui le relais est-il géré?

Le relais est géré, à l’intérieur du BRC par une commission nommée CTR18 (Commission Technique Relais 18). Cette commission est constituée uniquement de membres du BRC et, elle est liée au BRC par un règlement intérieur fixant les grandes lignes de son fonctionnement. Cette commission comprend, de droit, le Bureau du BRC :

  • Président F4GSM,
  • Secrétaire F4DED,
  • Trésorier Jean-François F61519.

6 membres proprement dits:

  • Julien F4FAU – Responsable Technique du relais.
  • Michel F5CES – Conseiller technique mesures, conception, mise au point.
  • Bernard F6EFI – Responsable relations publiques extérieures
  • Christophe F4CQA – Technicien mesures
  • Christophe F4FCH – Technicien montage
  • Jean-Pierre F1EDG – Technicien conception et programmation, responsable diffusion commission et communauté

3 – Comment est-il financé?

Les membres ayant mis du matériels à disposition voir chapitre 1 ci dessus l’ont financé personnellement, cela peut être estimé à environ 2000 €. Le nouveau relais à été financé par souscription 24 donateurs pour 1175 €. Les dépenses courantes location du terrain, électricité, assurances sont financés à 50% par le BRC et 50% par  GMPS (Groupe Mobile de Premiers Secours) association 1901 agrée Sécurité Civile, à qui le BRC sous-loue l’emplacement pour leurs installations. Ce dernier poste représente un budget annuel de 800/900€.

4 – Utilisation du mode numérique C4FM.

Lors de l’achat du nouveau relais l’objectif accepté par la majorité des donateurs était de remplacer l’ancien matériel analogique par un matériel plus performant. Il se trouve que le matériel choisi offre en plus, la possibilité d’expérimenter le numérique C4FM en utilisation secondaire. Le relais fonctionne en mode dit « AMS » c’est à dire automatique. Il retransmet dans le mode correspondant à la dernière réception. Il est simplement demandé aux OM’s désirant utiliser ce mode de respecter le « code de bonne conduite » suivant :

1 – Écouter attentivement le relais avant d’émettre. Et, en l’absence totale de trafic analogique émettre en numérique.

2 – Faire des blancs suffisamment longs pour qu’un OM désirant émettre en analogique puisse se signaler.Et, dans ce cas, le QSO se poursuit en analogique. (Avec gentillesse et courtoisie, ça doit fonctionner).

Le pot commun est lancé

Cette cagnotte a pour but de nous aider à la maintenance et l’amélioration du site du relais. 

Voici le lien:

 https://www.leetchi.com/c/association-bourges-radio-club


Elle est gérée par le Bourges Radio Club (BRC) F8KFJ. 

Vous pouvez aussi nous envoyer vos dons par chèque libéllé au nom du « Bourges Radio Club » , 35 rue de l’Abbé Moreux 18000 Bourges.Un reçu vous sera délivré si vous le demandez.

Ici vous pouvez directement et en un clic, participer à cette cagnotte.

  • Chacun participe du montant qu’il souhaite.
  • Tous les paiements sont sécurisés

Merci d’avance pour votre participation.

F1ZUX: RELAIS VHF DU CENTRE-FRANCE

1 mois et demi après le déménagement du relais VHF des collines du Sancerrois vers le nord de Bourges, les différents essais de couverture ont permis de confirmer l’étude élaborée au début du projet.

Sa vocation est principalement à couverture départementale, mais il est possible de relier la région parisienne à l’Auvergne, la bourgogne au sud de la Touraine.

Il a été décidé de le re-baptiser « Relais du Centre-France »